PLANETE CUISINE

Encyclopédie Culinaire et Gastronomique

Gros, malade et presque mort

Gros, malade et presque mort

Joe Cross est un homme d'affaires australien qui a réussi, il a profité de la vie et... beaucoup mangé. En surpoids, il souffre aujourd'hui d'une malade urticante chronique et est obligé de prendre des médicaments plusieurs fois par jour, aux effets secondaires indésirables. Il en vient à la conclusion suivante : gros, malade, la prochaine étape, c'est... mort.

Il décide donc de réagir, et de partir aux Etats-Unis pendant 60 jours en ne buvant que des jus de légumes. Un régime contraignante, mais il est persuadé que c'est la solution à sa maladie et qu'il regagnera ainsi sa forme d'antans. Durant son périple, il rencontre de nombreux américains, qu'il va voir directement dans la rue pour leur parler de son régime et de leur manière de manger. 

On observe peu à peu sa transformation, on découvre la véritable addiction de nombreuses personnes aux fast-foods. A plusieurs moments du film, des petits dessins animés explicatifs montrent le fonctionnement et les effets de ces jus de légumes sur les cellules et sur la santé. Une nutritionniste donne également son avis sur ce régime et sur la démarche de Joe.

Le film termine sur une note très positive, encourageant chaque personne à faire des efforts pour être en meilleure santé.

A noter cependant que la cure de jus de légumes est très controversée parmi les professionnels de la nutrition, et que si le message du film est en soit plein de bonnes intentions, montrant un bel effort de volonté d'un homme déterminé à mieux manger, il est un peu extrême et il prend quelques raccourcis dans ses explications pouvant entraîner des confusions quant au réel fonctionnement de ce genre de régime et de l'alimentation en général.

Sources

Source Url - Page - etc.
Site officiel français http://fatsickandnearlydead.com/FR/
Avis sur le film par des experts en nutrition. https://www.youtube.com/watch?v=otx3_q2Fbxg
Article écrit par

Amande (Admin)

Liste des contributeurs

Haut de la page