PLANETE CUISINE

Encyclopédie Culinaire et Gastronomique

Égypte

Égypte

Introduction

L’Egypte fait partie du Machrek.

Le pays à des frontières communes avec la Lybie à l'ouest, le Soudan au sud, Israël et l’Arabie Saoudite au nord est.

Le nord est bordé par la Mer Méditerranée et la majeure partie est du pays l’est par la Mer Rouge.

Le pays est multiconfessionnel, près de 90% de la population est musulmane, les chrétiens orthodoxes étant la deuxième confession majoritaire juste après.

Type de cuisine

Elle est un mélange de cuisines méditerranéennes, on y retrouve des influences turques, grecques, syriennes et libanaises qu’elle a su s’approprier pour les personnaliser.

La religion musulmane pose certains interdits alimentaires, la viande de porc, le vin et les alcools en général. Pour que la viande puisse être consommée, les animaux doivent être abattus selon le rite musulman et être halal.

Les plats égyptiens sont souvent à base de légumes, relevés avec des épices, la viande (poulet, canard, pigeon, lapin, mouton, bœuf…) étant moins consommée car plus chère que les légumes.

Les égyptiens consomment du poisson et des crustacés qui diffèrent selon s’ils proviennent de la Mer Méditerranée ou de la Mer Rouge.

Bien que l’eau soit potable dans les grandes villes, il est toujours préférable de consommer de l’eau minérale. Les sodas sont consommés en très grande quantité, ainsi que les jus de fruits frais.  

L’alcool n’est pas interdit à la consommation, l’Egypte fabrique aussi bien de la bière que du vin, on peut les trouver dans les débits de boissons aussi bien que dans les épiceries ayant une licence de vente spécifique.  

Les boissons chaudes ne manquent pas non plus, tisanes, café (préparé à la turque le plus généralement) et thés.

Composition traditionnelle d'un repas

Les repas sont au nombre de trois en Egypte.

Le petit déjeuner se compose de pain, d’olives, de fromage ou de lait caillé accompagné de tomates, de concombre et de persil haché, ainsi que de foul.

Le déjeuner se prend vers 14h00, il diffère selon les lieux de vie, il peut être à base de viande accompagné de féculents ou de légumes mais aussi plus frugal, un simple plat de riz, de pâtes et de lentilles relevé avec une sauce piquante.

Le dîner est plus léger, souvent un bouillon avec du riz, de l’orge ou des vermicelles accompagné de salade et de légumes cuits, d’olive, d’hommos et de fromage blanc.

Quelques plats courants

Hommos : Un des plats composant le mezzé, à base de pois chiche réduit en purée, de jus de citron, d’ail et de tahin, une pâte réalisée à base de sésame.

Tahina : C’est une sauce à base de tahin, une pâte réalisée à base de sésame, de jus de citron et d’épices qui accompagne souvent les keftas.

Babaghnanouj (caviar d'aubergines) : Purée d’aubergines relevée avec des épices et du citron à la pâte de sésame, le tahin, fait partie des plateaux composant les mezzés.

Salata baladi : Salade à base de concombres, tomates, oignons, elle peut être agrémentée de salade verte ou non.

Salata zabadi : Salade de concombre au yaourt relevée avec de l’ail et des feuilles de menthe

Foul : C’est le plat de la plupart des égyptiens, à base de fèves brunes, c’est un plat qui cuit longtemps, il est relevé par du citron et du cumin. Il se consomme souvent au petit déjeuner.

Feuilles de vigne : Véritables feuilles de vignes farcies avec un mélange de riz, d’herbes et d’épices, parfois avec de la viande. Elles se mangent tièdes, accompagnées traditionnellement d’une salade au yaourt.

Kebab : Morceaux d’agneau grillé servi tel quel ou avec un accompagnement de légumes crus.

Kefta : Brochette de viande hachée de mouton

Shawarma : Est-il encore besoin de présenter, l’incontournable sandwich à base de tranches de viande de mouton grillées et servies dans un petit pain rond ?

Mehallabeyya : C’est un dessert très frais en bouche, à base de crème de farine de riz, parfumée à l’eau de rose et parsemée de brisures de pistaches, il est étonnement léger.  

Baklawa : Dessert très sucré, il se présente sous la forme d’un feuilleté fourré d’une pâte de pistache ou d’amandes et arrosé de miel tiède.

Atayef : Ce sont de petits beignets frits fourrés de noisettes, de noix, de pistaches et nappés d’un sirop très sucré.

Karkadé : C’est une boisson à base de fleur d'hibiscus, de couleur rouge foncée et très sucrée, qui peut être consommée froide ou chaude.

Les recettes liées à ce pays

Liste des contributeurs

Haut de la page