PLANETE CUISINE

Encyclopédie Culinaire et Gastronomique

Afrique du Sud

Afrique du Sud

Introduction

L'Afrique du Sud est le pays le plus au sud du continent africain, situé au sud du Botswana, de la Namibie, du Zimbabwe, du Mozambique et du Swaziland.

Type de cuisine

La cuisine sud-africaine est souvent décrite comme une "cuisine fusion". Son passé colonial aura en effet largement influencé sa gastronomie, croisant les méthodes et les saveurs occidentales avec celles des tribus traditionnelles africaines.  Aujourd'hui, on ne parle donc pas d'une seule cuisine sud-africaine mais des différents types de plats qui la composent, bien que le point commun de cette cuisine est communément accepté comme une grande préférence pour la viande. 

L'Afrique du Sud produit et exporte des fruits et légumes tels que ananas, avocat, banane , prune, ou encore raisin, dont les premiers vignobles ont été amenés par les Huguenots français, le pays possèdant aujourd'hui en conséquence ses propres vins, qu'il exporte lui aussi. 

La nécessité de conserver les aliments sans conteneurs froids a également façonné une partie de la cuisine sud-africaine, préférant les modes de conservation de viandes séchées ou avec les épices. Si les viandes d'élevage sont les plus répandues, il est également possible de goûter des viandes plus exotiques telles que celle de crocodile ou d'autruche. 

Cuisine africaine

La cuisine africaine est de manière logique la plus répandue en Afrique du Sud et celles qui utilisent le plus les ressources locales du pays. La viande d'élevage, mais aussi le gibier et les légumes locaux constituent la majeure partie de cette cuisine, ce qui inclue igname, baies, légumes racines, et des plante vertes locales appelées morogo (parfois traduites par "épinards africains").  Pour ne pas faire de gâchis, on mange généralement toutes les parties de la viande utilisée, tripes comprises.  

La cuisine zulu est la plus répandue des cuisines africaines, dont les plats sont largement composés de maïs et de légumes locaux tels que les patates douces par exemple, avec de la viande, (de nos jours la viande de boeuf est très consommée) sous forme de ragoûts et de porridges. 

La cuisine xhosa (une ethnie originaire de la région des Grands Lacs en Afrique de l'Est), très répandue dans le sud-est du pays, est le fruit d'une des plus anciennes tribus d'Afrique du Sud. Alors que leurs plats sont majoritairement à base de maïs, on notera une fois encore l'importance de la viande, rouge et blanche, la viande rouge étant souvent gardée pour les grandes occasions et la viande blanche consommée quotidiennement. Les courges, citrouilles, choux et patates sont les légumes les plus utilisées de cette cuisine. 

Les Vendas sont des tribus d'Afrique centrale ayant émigré pour partie en Afrique du Sud. Le maïs est la base de leur alimentation, qui comporte des produits locaux tels que ceux livrés par le baobab ou le marula. La cuisine des vendas est également connu pour ses gros vers, les vers mopanes. 

Cuisine afrikaan

Cette cuisine est issue d'un mélange entre les techniques africaines et l'héritage des colons français et hollandais. Ces derniers installèrent des fermes à leur arrivée, et l'on distingue dans cette cuisine une prédominance très importante de la viande, notamment la viande de boeuf. Alors que les ragoûts sont très populaires, le barbecue a été érigé ici comme un art de vivre et une activité sociale à part entière. Le  boerewors est une saucisse typiquement sud-africaine, composée à 90% de viande, majoritairement de boeuf, parfois mixée avec d'autres viandes et comprenant également des épices. 

La cuisine afrikaan comprend aussi des pâtisseries et du pain, traditionnellement faites à la main par les femmes sud-africaines, dont notamment la fameuse melkert, traduite par "tarte au lait". 

Cuisine Malais du Cap

Cette cuisine est issue d'une fusion des cuisines africaines et de celles des malaisiens qui furent amenés en Afrique du Sud comme esclaves par les colons occidentaux. Le résultat donne une cuisine étonnante et savoureuse, mêlant éléments asiatiques à ceux africains et européens, et des adaptations de sauces chatni (ou chutney) ou atchar (des pickles servis somme une sauce). Les malaisiens étant alors généralement musulmans, le porc est peu utilisé dans cette cuisine. 

Composition typique d'un repas

Le petit-déjeuner traditionnel des sud-africains est le plus souvent composé de céréale cuite, comme le putupap, une sorte de porridge de maïs, de pain, de biscuits ou de pâtisseries. 

Le déjeuner est servi entre midi et 14h, le diner entre 20h et 22h. Dans les villes, l'étiquette des repas s'est occidentalisée, mais il n'est pas rare dans les campagnes de voir encore la manière de manger traditionnelle : la nourriture est placé dans un pot commun (souvent le potije, chaudron à trois pattes), dans laquelle les convives se servent avec une cuillère ou la main droite.

Quelques plats courants...

Biltong : Cette viande est marinée dans du vinaigre pendant quelques heures, on inclut un mélange d'épices, puis on laisse la viande sécher pendant quelques heures. 

Boerewors : Saucisses typiques utilisées dans les barbecues sud-africains, majoritairement composés de viande. 

Potjiekos : Ragoût africain composé de légumes et de viande cuits dans le potije

Melktert : Tarte au lait, qui pourrait s'apparenter à un flan, parfois aromatisé de cannelle. 

Putupap : Porridge de maïs apprécié au petit déjeuner. 

Les recettes liées à ce pays

Liste des contributeurs

Haut de la page